armoiries vaudoises
armoiries savoie
armoiries de la branche savoyarde...
Vous visitez actuellement la page des questions fréquentes dans les pages de la famille

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 

description des armes en termes héraldiques

de sable semé de croisettes recroisettées au pied fiché d'argent, au lion d'or armé et lampassé de gueules brochant sur le tout pour la branche vaudoise.

de sable semé de croisettes recroisettées au pied fiché d'argent, au lion brochant d'or pour la branche savoyarde.

devises de la famille

Antiquitas, Virtute et prudentia

séparation des branches vaudoise et savoyarde

Aymon, fils de Guillaume (1168-1210) hérite de sa mère, Elisabeth de Faucigny, de la seigneurerie de St Paul. En 1276, il laisse en héritage à son fils aîné, Jean le coté Vaudois et à son cadet Pierre, la partie savoyarde.

possessions passées de la famille

Les Blonay ont possédé, à des époques diverses, les seigneuries de Blonay, de Corsier, de Saint-Légier, la co-seigneurie et l'avouerie de Vevey, les seigneuries de la Tour-de-Peilz, de Joux, de Saint-Paul, de Montigny, Sales,Vaulruz, Carouge, Mézières, Font, la co-seigneurie de Bex, la baronnie du Châtelard.

origines de la famille

Les vraies origines sont obscures: descendants des Faucigny ou des Gingins ou des rois de Bourgogne? Il n'est pas impossible qu'ils aient effectivement émigré de la vallée du Rhône après le déclin des voies menant à Vienne, centre de fabrication de la monnaie des romains?

La famille s'établit entre les Pleiades et le Léman vers l'an 1000. C'est donc elle qui a donné le nom à la terre et au château.

 

origine du nom

Il y a plusieurs hypothèses. L'une d'elles corrobore l'idée d'une migration depuis la région de Belley oû il existait, vers 850, un domaine appartenant à un certain Blonius.